Nous, nous sommes vraiment Eco-responsables

on 14 février 2016.

 

En ce jour de saint valentin, encore un message (d'amour) pour nos politiques prix Nobel de l'écologie :

Nous autres « pauvres » bikers, avec nos motos modifiées (anciennes ou récentes), nous sommes responsables de tous les maux : l’effet de serre, la fonte des glaciers, la disparition des dinosaures et pourquoi pas l’assassinat de l’archiduc d’Autriche ?
Comme tout cela est absurde, risible et minable. Les plus gros émetteurs de CO2 sont la Chine, Les états Unis, L’inde, la Russie et le Japon. L’état a t’il boycotté ces pays ?
Un Français émet, en moyenne, 9 tonnes de CO2 par an, la moitié de ses émissions sont directement le fait des usages privés de l’énergie (chauffage, électricité spécifique des logements, consommation d’eau chaude sanitaire et cuisson). L’état va t'il interdire l’électricité, le chauffage, les salles de bains, les cuisines, les salons… ?
La France émet chaque année 397 millions de tonnes de CO2. Trois grands secteurs industriels sont concernés : l’énergie (pétrole, gaz, électricité), le BTP (ciments et chaux) et la sidérurgie. Dix entreprises françaises (dont EDF et Total) émettent à elles seules 84 millions de tonnes par an. L’état va t’il interdire ces multinationales ? Pas vraiment, elles sont même exonérées de taxe carbone …
Enfin, près de 660 millions de tonnes de CO2 sont émises par les avions... Bref, pour être présent sur tous les évènements, pour communiquer entre nous, nous soutenir, faire la fête, la Fédération des Bikers de France parcoure environ 1 500 000 kilomètres par an, soit 3 tonnes de Co2. Nos trois tonnes de Co2 coutent 51 euros en taxe carbone. Nous allons donc régler ce montant au trésor public, parce que nous, nous sommes vraiment Eco-responsables.

Nous sommes les Bikers de France, nous avons besoin de toi pour défendre nos droits !

NIKO

Nous sommes des milliers en France à nous réclamer du style « Biker ».  Des motards passionnés par la « Custom touch ».
Pourtant chacun mène sa petite bataille dans son coin en hurlant ses grands dieux, « les autres n’étaient pas là ! ». C'est souvent vrai.


Bikers de France. Il est temps de se mettre à compter !
En se mobilisant sur le terrain juridique en France et au parlement européen, contre les lois liberticides, nous allons créer un moyen efficace pour protéger notre liberté.

Ce moyen, c'est la Fédération des Bikers de France.