BROTHERSLAND c’est le nouveau projet utopique de la Fédération des Bikers de France.

BROTHERSLAND est une vision unique et innovante, pour réunir passion et mode de vie dans une zone libre. Un lieu auto suffisant, autonome et sécurisant en cas de nouvelle pandémie. 

Il y a 10 ans la FBF était déjà une utopie. Aujourd’hui c’est 5000 adhérents, des délégations sur presque tout le territoire Français. Un siège social de 600m2 a Bagnolet avec bureau, salle de concert, bar associatif et une gamelle chaque mercredi. Un lieu convivial, d’échanges et de rencontres. C’est aussi une assurance spécifique pour les motos modifiées. Et le point de départ des manifestations pour défendre nos droits.

Contrairement à ce que les médias nous acènes, nous ne sommes pas déprimés, mais seulement exaspérés. Mais de l’exaspération peut naître le meilleur, l’émancipation. 

Sur la route des sociétés alternatives, un nom resonnera bientôt « BROTHERSLAND ». Ce village de plusieurs centaines voire de plusieurs milliers d’habitants se veut un modèle social collectiviste et participatif qui sera un exemple à suivre. Le village verra débarquer des personnes venues voir comment il est possible de vivre sur des terres collectivisées

 

La gestion et l’organisation sera assurée par toutes celles et tous ceux qui souhaitent participer et vivre loin des grandes villes et de la société de surconsommation étouffante. Un retour à l’essentiel et à de vraies valeurs, la Liberté, l’égalité, la Fraternité et le RESPECT, car nous sommes différents mais tous unis. 

Un modèle construit par la lutte, pour un village vivant sur le partage et la solidarité et géré collectivement, plus près de la nature et en autonomie.

 

Soyons claire, les habitants de BROTHERSLAND devront s’organiser et mener de nombreuses luttes pour obtenir leurs droits. 

 

Du travail pour ceux qui le souhaitent, des commerces solidaires, autant de bars associatifs et des fresques pleins les murs exprimant la solidarité et la fraternité du village…

L’agriculture, cultivée sur les terres collectivisées, de la main d’œuvre qualifié, des gestionnaires, des comptables, des animateurs, des agronomes, des mécanos, des infographistes, des investisseurs, des cuisiniers & boulangers, des soignants, des spécialistes en hydroponie et aquaponie, des musiciens, des spécialistes sécurités et préventions des incendie et des risques, des Webmasters, des conducteurs d’engins, des profs, des menuisiers, des artisans dans les ateliers de la « Kustom culture motorisé ». 

BROTHERSLAND offrira nombreux services : garderie, accès wifi gratuit et généralisé, infrastructures sportives d’envergure (salle multisports, piscine, terrains de foot et de tennis…), activités culturelles gratuites…

BROTHERSLAND, c’est aussi un lieu où les projets les plus fous pourront être rêvés puis créés et où ils auront le droit de circuler. Un pôle de créativité pour les Artisans et artistes réalisant 

– Des engins incroyables, transfigurés par des fous géniaux, qu’ils soient sur 2, 3 ou 4 roues. Des engins préparés, découpés, raccourcis, rallongés, afin d’en faire des engins uniques représentant notre esprit de contre-culture.

– Des œuvres sur base de cuir, de métal ou tout autre matière noble…

– Des bijoux, dessins, peintures, sculptures et œuvres murales.

 

BROTHERSLAND, c’est aussi une scène en fixe pour les concerts et accueillir les plus grandes scènes underground de France tout au long de l’année. Un lieu pour toutes les musiques et pour tous les publics.

 

BROTHERSLAND, c’est aussi un accueil ouvert aux anciens Bikers. Une maison pour passer la retraite et leur permettre d’avoir une fin de vie apaisée et sereine.

 

Accès aux droits fondamentaux

La logique qui guidera la politique de BROTHERSLAND, sera de permettre l’accès de tous aux droits fondamentaux : travail, loisir, logement…

Nous serons pionniers avec l’idée de maison en auto-construction, dont les matières premières seront issues de la déconstruction. Récupérer au lieu de jeter, ce principe demandera de créer une équipe dédiée d’architectes dé-constructeurs. L’architecte Michael Ghyoot nous dit, concernant la déconstruction, « On ne récupère pas seulement les matériaux, mais aussi l’intelligence de leur conception et leur manière d’être agencés qui reflètent les modes de construction d’une époque et de consommation d’une société ». Ce principe simple permettra à tous d’avoir accès à sa propre maison à moindre coût.

 

BROTHERSLAND, nous en rêvons. Cela passera par des changements politiques et sociaux, qui se traduirons par des améliorations concrètes dans la vie quotidienne. Aujourd’hui, alors que le système financier traverse une crise violente, BROTHERSLAND montrera qu’il est possible de fonctionner autrement. 

 

BROTHERSLAND attirera ceux qui veulent apporter et partager leur savoir-faire, ceux qui veulent apprendre et ceux attirés par le rêve d’une société différente.

 

Notre vision de BROTHERSLAND, comme tout processus de transformation sociale, aura valeur d’exemple. 

 

Participe au sondage sur le projet ultime des Bikers de France.

BROTHERSLAND.

https://forms.gle/w3ArGb1RC3fyW4468

Notre but : 

– Un lieu géré par les Bikers, où nous produirons l’essentiel de notre nourriture, afin d’éviter de recourir aux grands distributeurs ou produits industriels. 

– Un lieu, de plusieurs centaines d’hectare, loin des grandes agglomérations, géré par les Bikers Français, où nous resterons libres de circuler même en cas de confinement. Nous ne pouvons pas croire que ce qui se passe aujourd’hui, ne se reproduira pas. Ce lieu fermé et auto suffisant nous assurera de rester loin des prochaines épidémies. 

– Un lieu géré par les Bikers, qui acceuillera la « Maison de retraites des Bikers » ouverte aux Bikers seniors du monde entier qui ne peuvent plus se loger ou qui passent une période difficile. 

– Un lieu géré par les Bikers, qui accueillera les ateliers de tous les et artisans qui ne trouvent pas de lieu suffisamment grand pour exprimer leur art. 

– Un lieu géré par les Bikers, qui sera un espace de festivals « A demeure ». Une structure en fixe pour accueillir les plus grandes scènes underground de France. 

– Un lieu dédié à la Kustom Kulture motorisé où les projets les plus fous pourront être rêvés puis créés et où ils auront le droit de circuler.