PARLONS BIKERS !

ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA FÉDÉRATION DES BIKERS DE FRANCE

 

Nous lançons les États Généraux de la Fédération des Bikers de France. Ils se dérouleront jusqu’au 30 juin. L’été nous permettra d’en faire la synthèse. Les conclusions seront rendues le 30 septembre.
3 GRANDS THEMES

– Comment positionner notre Fédération dans les 10 prochaines années ?

– Quels combats pour défendre notre avenir en 2 roues ?

– La solidarité et la fraternité sont-elles toujours des valeurs cardinales de notre kulture ?

 

Quelle que soit la marque de ta bécane, petite ou grosse cylindrée, transformée ou pas, la FBF t’invite à participer à nos États Généraux. Ta contribution est importante et nécessaire.

 

POURQUOI CONTRIBUER ?

DÉBATTRE

Faire entendre ta voix
TÉMOIGNER

Parce que ton expérience est précieuse
PROPOSER

Faire des propositions, c'est construire
LA CONSULTATION EST TERMINEE. 
NOUS TRAVAILLONS A LA SYNTHESE DES PROPOSITIONS.
Nous remercions toutes celles et ceux qui ont pris le temps de témoigner et/ou de nous apporter des propositions.
La Fédération des Bikers de France est aussi et surtout faites par ses membres.


Tags:

6 Responses

  1. Bonjour déjà faudrait faire un système comme en Allemagne quand tu achète de la pièces ou autres pour une moto qu’elles soit certifié ( bon en Allemagne sais le TUV si je me trompe pas de nom ), j’avais achetez des pièces ils y a quelques année pour ma première moto que j’ai toujours d’ailleurs une Honda 750 VFC MAGNA de 1995 les pièces avait la norme TUV mais non homologué en France j’avais trouvé sa aberrant . La moto fait travaillé beaucoup de monde du gros concessionnaire au petit artisan : peintre , carrossier , le gris ( mécano ) , fabriquant de pièces etc……. Je vais m’arrêter la pour aujourd’hui , je vous souhaite une très bonne continuation a vous tous membres actifs ou non actifs ( comme moi suite a des problèmes de santé , mais je n’en reste pas moins un fervent défenseur du monte de la moto ( biker ou autre ) . Je vous dit MERDE pour la suite et en espérant un jour pouvoir revenir a un rassemblement ou meeting moto ou se trouve la FBF ou les UNITED RIDERS ( d’ailleurs chapeau a eux pour leurs aides au personnes dans le besoin . Salut motard et attention a vous dans la vie de tout les jours .

      • Voilà c’est fait. Un de plus contre ces absurdités routières. La sécurité oui, mais pas le racket, et nous n’avons pas forcément beaucoup d’argent même si notre monture paraît chère ( car entretenue). Nos excès sont souvent dus à des véhicules qui font n’importe quoi. Et doubler une voiture qui accélère pour ne pas être dépassée et qui va freiner sec aux premiers virages doit se faire en toute sécurité et donc en dépassant vite. De plus je préfère être devant et voir loin que derrière et subir une conduite heurtée et dangereuse.

        • Je suis déjà inscrit N° 756.
          Ma monture et moi même avons été victime de la chaussées et donc j’assure l’entretien moi même de ma moto et lui apportent des modifications esthétique et techniques dont de meyeures freins…

  2. Solidarité et Fraternité soit, mais si on veut des valeurs cardinales, il en manque 2 !
    Je rajouterai bien Liberté mais il en manquera encore une…
    Si dans les années à venir il y a des valeurs à défendre ce sont bien celles là.
    Les moments compliqués que nous venons tous de passer ont montré l’importance de ces valeurs même si notre Liberté a été largement bafouée.
    En revanche, la Solidarité et la Fraternité se sont largement exprimés pendant les moments les plus durs et sont vite retombés depuis.
    Dans le monde qui est le nôtre, celui de la moto, ces deux termes ne sont pas des vains mots pour la large majorité d’entre nous. Cela va du signe qu’on peut se faire en se croisant jusqu’à dépanner un “frère” arrêté sur le bord de la route, ou de boire un verre avec un autre motard à une station essence ou ailleurs. Notre monde met largement en évidence ces valeurs.
    Cependant, comme beaucoup de choses qui semblent acquises à jamais, ces valeurs pourraient s’amenuiser voire disparaitre au fil du temps. Il me parait donc primordial de les préserver et même de les amplifier.
    La question est Comment faire ?

    Liberté :
    En continuant à se battre contre tout ce qui pourrait l’entraver, comme le CT, les ZFE, le port du gilet,etc…
    J’en reviens à la manif du 12 mars. Sur Bordeaux, il faut reconnaître que nous étions peu et que le quidam qui regardait passer le cortège était en droit de se demander ce qu’on faisait… Il faudrait peut-être revoir le style d’actions et l’organisation de ces manifs (j’avais déjà évoqué le sujet).
    Je ne connais pas le nombre d’adhérents à la FBF mais quoiqu’il en soit il faudrait augmenter le nombre d’adhérents sachant qu’en ce moment, la tendance est plutôt à fuir les associations, les syndicats, les partis politiques etc…
    Une force non des moindres de la FBF est de proposer régulièrement des sorties, des voyages, des balades, des we, des gamelles… Je crois que c’est sous cet angle que la FBF peut gagner des adhérents même si ce ne sont que des “consommateurs”. Au fil du temps, des échanges et des rencontres ce sont des personnes que l’on retrouvera lorsqu’il sera nécessaire de se mobiliser.
    Pour ma propre expérience, très récente, je me dis qu’il faut aussi que je me rapproche des instances locales (mairies de mon secteur, députés) pour déjà faire connaître la FBF et pouvoir compter sur des soutiens.

    Fraternité :
    La FBF y contribue largement avec les fonds RIP, le don du sang et j’en oublie surement. Mais, par exemple, pour le noêl des motards il faudrait arier à se distinguer des autres. Comment ? Pour l’instant je n’ai pas d’idées.
    Dans ce cadre de la Fraternité, des journées mécaniques pourraient peut être voir le jour avec des adhérents ayant les compétences dans ce domaine (c’est juste une idée…)
    Autre chose aussi qui pourrait s’avérer utile surtout lors de we ou longues balades, savoir si parmi les participants certains n’auraient pas des compétences particulières comme gris, infirmière, secouriste etc…

    Solidarité :
    Je ne vois pas ce que la Fédération pourrait améliorer dans ce domaine.
    Il y a les fonds RIP et je ne suis pas assez “ancien” à la FBF pour tout mentionner…
    Déjà le fait de proposer des activité et sorties en ayant le coût le plus bas possible permet au plus grand nombre d’y participer sachant que pour beaucoup d’entre nous, nous ne sommes pas dans des conditions difficiles.
    Développer le réseau d’artisans de la Kustom Kultur et que les adhérents les “utilisent”.

    Voilà en quelques mots une première réflexion à chaud !
    Si cela peut aider, tant mieux.
    V

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Federationdesbikersdefrance.fr | Réalisation IDJOB Web | Mentions Légales