Gilets jaunes: Le ministre de l’Intérieur annonce qu’il ne tolérera aucun blocage

0
Partager
Christophe Casterner menace les gilets jaunes

Les forces de l’ordre interviendront pour lever tout «blocage total» lors la journée de mobilisation des «gilets jaunes» le 17 novembre contre la hausse du prix du carburant, a déclaré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

«Je demande qu’il n’y ait aucun blocage total. (…) Partout où il y aura un blocage, et donc un risque pour les interventions de sécurité et aussi la libre-circulation, nous interviendrons», a-t-il affirmé sur BFMTV, demandant également aux organisateurs de déclarer leurs manifestations en préfecture. «Nous interviendrons d’abord par la discussion et ensuite nous rendrons la libre-circulation», a-t-il détaillé, demandant également aux organisateurs de déclarer leurs manifestations en préfecture.

De nombreux collectifs de citoyens, baptisés «gilets jaunes», ont appelé à une journée de blocage des routes samedi pour protester notamment contre la hausse du prix des carburants, dont l’ampleur reste difficile à mesurer. «Ce qui est difficile, c’est qu’on n’a pas une organisation syndicale qui a l’habitude de faire une manifestation qui l’organise. Par exemple, une manifestation ça se déclare en préfecture. Là, très peu l’ont déclarée. J’appelle ceux qui nous écoutent à déclarer le lieu de la manifestation», a souligné le ministre. Aucune manifestation ne sera interdite «si elle ne menace pas l’ordre public et si elle n’entrave pas la libre circulation», a-t-il toutefois assuré. «Il faut trouver ce point d’équilibre», a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Ecrivez votre commentaire
Votre nom