Héritage Johnny : David et Laura demandent le gel des revenus de tous les albums

Plusieurs centaines de milliers d'euros doivent être versés à Laeticia Hallyday.

0
Partager
Johnny Hallyday, un an déjà.

C’est un nouveau rebondissement dans l’affaire Hallyday. Les enfants aînés de Johnny ont assigné en référé les trois maisons de disques du chanteur pour faire geler 75% des royalties, c’est-à-dire le pourcentage des revenus liés aux ventes des disques versé à l’artiste, et désormais à sa veuve Laeticia.

Selon ses informations données par BFM TV ce matin, les ventes du dernier album sont également concernées. 

Jusqu’à sa mort, Johnny Hallyday touchait chaque année en moyenne 800.000 euros sur les ventes de ses albums. Cette année et l’année prochaine, ces revenus pourraient exploser, avec la sortie le 19 octobre dernier de l’album posthume du chanteur, Mon pays c’est l’amour.

Le trust américain veut récupérer les royalties En lançant cette procédure en référé en France, David Hallyday et Laura Smet comptent bien empêcher que les royalties entrent dans l’escarcelle du trust américain, JPS pour Jean-Philippe Smet. Argent qui deviendrait alors intouchable pour les aînés.

 

Laisser un commentaire

Ecrivez votre commentaire
Votre nom