La Fédération des Bikers de France lance le combat pour la survie des artisans & artistes œuvrant dans le milieu de la Kustom Kulture.

0
Partager

Nous comptons sur vous pour soutenir le combat.

  • Imprimer ce courrier (Surtout les 2 pages de la lettre ouverte) afin de l’envoyer à votre député, votre sénateur & à Emmanuel Macon.

Chercher votre député (Ces 2 liens vous permettront de trouver un @mail ou une adresse physique pour envoyer un courrier) : Nous devons inonder les politiques….

http://www2.assemblee-nationale.fr/recherche-localisee/carte/FRANCE

http://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/liste/site-internet

  • Signer la Pétition pour soutenir le combat des Bikers de France.

https://www.mesopinions.com/petition/politique/federation-lance-combat-survie-artisans-artistes/68903

Lettre à imprimer pour envoyer en papier ou à envoyer par mail au député. les infos nécessaires sont dans la lettre en 1ère page.

https://drive.google.com/file/d/1Ylm37W_uDK1lG134l4yNs9JG8V8LVUFx/view?usp=sharing

LETTRE OUVERTE à MONSIEUR EMMANUEL MACRON et à l’ensemble des décideuses et décideurs politiques.

Monsieur le Président de la république, Mesdames, Messieurs,

Valoriser la pratique du deux-roues motorisés est un moyen évident permettant de résoudre plusieurs problèmes qui ne feront que s’aggraver au fil du temps. Congestion des grandes métropoles et dégradation de notre environnement.

Nous, les Bikers de France, sommes prêts à parler environnement, sauvegarde écologique, impact carbone, sauvegarde ou création d’emplois, mais avec les vrais chiffres, les vrais responsables, les vraies raisons. La pratique du deux-roues motorisés comme démarche écologique permettra une réduction significative des polluants du type CO2 et NO2. L’autorisation de modifications des véhicules deux-roues motorisés dans un cadre légale, protégé et contrôlé, engendrera une réduction significative de l’empreinte carbone de l’ensemble de la chaine « des véhicules deux-roues motorisés » de la fabrication à la vente.

Nous sommes prêts, aussi, à parler sécurité routière avec des vrais experts, de vrais statistiques mais sans professionnels intéressés, sans associations subventionnées, sans parti pris.

Nous sommes prêts à parler de la normalisation des intérêts communs pour le bien-être de l’humanité avec des produits réellement évolutifs, compatibles, modulables, modifiables, recyclables, sans pression lobbyiste des circuits financiers ou industriels.

Aujourd’hui, la pratique du deux-roues motos représente 3 millions de citoyens en âge de voter. Une force à prendre en considération au moment des prises de décision sur tous les points évoqués ci-dessus. Une force qui peut faire basculer un scrutin.

1- Nous demandons lhomologation des véhicules modifiés

La législation française ne permet aucune transformation qui soit de nature à modifier le type mine du véhicule. Seules les pièces d’origines sont acceptées :

– C’est une entrave forte au développement d’une industrie tournée vers la réutilisation et vers une baisse de l’impact écologique des véhicules deux-roues.

– C’est une limite injustifiée à la libre utilisation d’un bien acquis.

– C’est une chaine qui nous retient captif de l’industriel.

Paradoxalement la circulation sur le territoire français de motos d’importation de pays de la CEE est autorisée même si celles-ci ne correspondent pas aux normes NF…

Un artisan Français qui travaille en France sur la modification d’une moto achetée en France, peut la revendre dans nos pays voisins, mais n’a pas la possibilité de la vendre en France.

Un artisan Allemand qui travaille Allemagne sur la modification d’une moto achetée en Allemagne, peut la revendre en Allemagne mais aussi en France.  Avons-nous moins de droits que nos partenaires européens ? Sommes-nous moins européens ou moins important que nos voisins ?

Si nous n’agissons pas, c’est la mort programmée de tous les acteurs et tous les artisans de la custom culture en France. Par voie de conséquence, celle d’un art de vivre, d’une tradition séculaire.

2 – Nos propositions

– Obtenir un cadre légal pour les motos modifiées (cartes grises, assurances)

– La mise en place par la France d’une autorisation, sur le modèle TÜV allemand, officialisant tous les acteurs et artisans de la custom culture qui sont aujourd’hui injustement lésés

– Avoir une harmonisation européenne sur les pièces détachées aux normes CE/TÜV afin qu’elles puissent être utilisées sur toutes les motos. L’autorisation par la France de l’utilisation des pièces aux normes CE/TÜV.

– Mettre en place une procédure simplifiée, accélérée et peu coûteuse en partenariat de la FFVM (Fédération Française des Véhicules modifiés) pour l’homologation des deux-roues motorisés modifiées, en respectant les caractéristiques et impératifs sécuritaires et polluants des véhicules roulants

– Créer le Registre National des Véhicules Modifiés (RNVM) permettant de délivrer la carte grise dite « Moto modifiée ».

3 – Une nouvelle Législation pour quels avantages ?

– Législatif : créer le cadre légal qui manque à l’utilisation des pièces détachées dites « aftermarket » et à la pratique de la moto modifiée qui permettrait de sortir de l’emprise des industriels « Non Français ». A ce jour, en France, 100% des deux-roues motorisés sont d’importations.

– Développement économique : la mise en place de ce système favoriserait le développement en France d’un secteur d’activité en plein essor en Europe permettant la création d’emplois directs et indirects et le développement de tout un secteur d’assurance. Il mettrait un terme à la situation absurde actuelle qui permet l’achat de pièces aftermarket mais pas leur utilisation. Il offrirait des opportunités pour les industriels et les artisans Français d’investir ce marché florissant, dans un cadre légal, protégé et contrôlé.

– Fiscalité : L’établissement de nouvelles cartes grises pour les motos modifiées sera une source de nouvelles recettes fiscales. Sans parler des taxes, impôts et autres redevances reversés par les artisans d’un secteur enfin « protégé ».

Monsieur le Président de la république, Mesdames, Messieurs, Un décideur politique doit être pragmatique. Vous représentez la France et les Français : les actions qui seront menées, dans le cadre de l’homologation des véhicules modifiées, auront des retombées concrètes sur la création d’emplois en France dans le milieu des véhicules modifiés.

– Vos actions permettront d’ouvrir la porte à la renaissance ou la création de marques Françaises. Arrêtons de nous faire asphyxier par les sociétés qui payent des taxes et des impôts ailleurs qu’en France mais qui considère la France comme un marché représentant un pourcentage à 2 chiffres de leurs bénéfices. La France est un pays d’artistes, d’artisans et d’entrepreneurs. C’est un vivier exceptionnel que vous devez exploiter et faire briller. Arrêtons de laisser perdre ce savoir-faire connu et reconnu dans le monde entier.

– Vos actions permettront d’ouvrir de nouvelles filaires dans les écoles et donc de nouveaux débouchées pour nos jeunes.

Nous vous respecterons, respectez-nous. Donnez-nous l’occasion d’être fiers d’être Français et vous rentrerez dans l’Histoire !

Nous sommes disposés à vous rencontrer, à apporter des éléments factuels et des propositions qui engendreront des actions concrètes pour que ce dossier trouve une issue favorable. Et rapide.

En espérant pouvoir compter sur votre intérêt pour ce projet et sur votre haute bienveillance.

Christophe BERIOL

Président de la Fédération des Bikers de France.

Laisser un commentaire

Ecrivez votre commentaire
Votre nom