Le Biker s’écarte du motard traditionnel par de nombreux points. En général, nous chevauchons une moto type custom. Un custom permet d’avoir une position de conduite droite ou plus en arrière afin de pouvoir voyager de manière décontractée sans penser que la vitesse soit une priorité. Le plaisir de rouler, de prendre le temps de profiter du voyage est une caractéristique du Biker. Certains d’entre nous conduisent des Choppers, des motos modifiées et dépouillées d’une partie de leurs accessoires d’origines (Motos personnalisées de manières plus ou moins importantes : peinture, moteur, pots d’échappements, clignotants, compteurs de vitesse, réservoir, géométrie de la machine…).

Le style de vie d’un biker est d’une manière générale le rejet d’une grande partie des notions conventionnelles de la société et une révolte contre ses aberrations politiques et économiques. Notre allure permet d’identifier au premier coup d’œil notre choix de vivre hors des conventions. Même si les cheveux longs et la barbe sous toutes ses formes ne sont plus présents de façon quasi-permanente, les tatouages sont toujours très répandus et reflètes notre goût esthétique ou notre attachement culturel. Notre tenue se compose d’un pantalon type jean ou cuir, d’un blouson de cuir, complété d’un gilet lui aussi en cuir ou en jean devant être porté directement par-dessus le blouson. Des bottes de type Moto, Santiags ou rangers, selon le style choisi, complètent notre tenue. A cela s’associe foulards, chaines, colliers, bagues selon les goûts et l’humeur. Les patchs qui ornent nos blousons sont autant de signes de reconnaissance et d’appartenance, comme les couleurs des clubs affichées dans le dos des gilets pour les membres des Clubs ou Assos. Si certains d’entre nous vivent en marge, nous sommes pour la plupart complètement intégrés à la société. Le biker peut avoir, en plus de sa vie singulière de biker, une vie civile tout à fait régulière, une vie de famille, un travail. Ainsi, Les bikers des temps modernes ne sont plus des marginaux en rupture avec la société, même si le biker a toujours cette farouche volonté d’indépendance et un esprit de rébellion. Derrière les barbes, les tatouages et les blousons créant cette allure parfois inquiétante, nous sommes le plus souvent des gens très tranquilles et sans histoire.

Fonctionnaires, cadres, agriculteurs, commerçants, ouvriers, etc…, forment le plus gros des Bikers de France. Nous aimons à nous rassembler lors de Fêtes ou de Concentres, durant lesquels, la bière, la musique, les animations, (expositions de motos, burns, courses de lenteurs, runs…), les boutiques, les tatoueurs et de tout ce qui est en rapport avec notre milieu, spectacles de strip-tease et concerts divers, agrémentent l’événement.

Le Respect et la Fraternité sont des valeurs primordiales. Nous respectons tous les individus et ne cherchons aucune embrouille. Nous vivons notre passion avec nos « frères » bikers, notre idéal, notre philosophie et ne demandons rien à personne. Chacun vit dans son monde et fait son choix de vie ! Nous sommes accroc à nos bécanes et au plaisir de rouler avec. Quand nous sommes sur nos bécanes il nous prend des moments de folies qui n’engagent que nous-mêmes, mais en général, l’engin que nous avons entre les pattes, la manière de le conduire et les protections que nous refusons ne nous invitent pas à la moindre distraction qui pourrait nous être fatale ! Il n’y a pas type de musique spécifique étant donné que chacun d’entre nous a ses propres goûts et qu’il n’y a pas vraiment de musique attitrée au mouvement biker. Cependant, la country, le blues, le rock’n’roll, le rock et le métal, sont les styles musicaux que l’on retrouve le plus souvent.

-L’esprit biker c’est rouler, en grande majorité, en custom (mais pas que…), quel que soit la marque où la cylindrée.

-L’esprit biker ce n’est pas une question de machine, c’est un état d’esprit, une façon de vivre.

-L’esprit biker c’est afficher et affirmer clairement ses choix, ses idées, cultiver sa différence et le refus de se laisser “formater” par la société, un esprit rebelle et un goût immodéré pour l’Indépendance et la Liberté.

-L’esprit biker c’est aussi savoir respecter la liberté de l’autre, sa liberté de choix, sa liberté d’opinion, sa liberté d’être différent de moi. Un biker n’impose pas sa vision, il la partage, il s’en explique, il essaye de convaincre, mais en aucun cas, il essaye de l’imposer.

Être Biker c’est la liberté, pas la dictature.

CULTIVE TA LIBERTE

Categories:

Tags:

One response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© 2021 Federationdesbikersdefrance.fr | Réalisation IDJOB Web | Mentions Légales